LA FRASE

"Una vez descartado lo imposible, lo que queda, por improbable que parezca, debe ser la verdad."

Sir Arthur Conan Doyle

lunes, 24 de junio de 2013

PUES ESO

L'homme dont on parle quand on parle de mes livres n'existe pas.

(El hombre del que se habla cuando se habla de mis libros no existe.)

Christian Bobin, Ressusciter (Paris, Gallimard, 2001)

2 comentarios:

CB dijo...

L'homme dont on parle quand on parle d'un homme quelconque n'existe pas. l'homme est un mystère pour l'homme.

Enrique Baltanás dijo...

Certes. On pourrait dire que chaque homme est un mystère pour les autres et aussi pour lui même.